One woman show

 

C'est moi Gadine : Extraits vidéo

 

Gadine pour les enfants.  C'est moi Gadine" à la médiathèque de Paron mercredi 28 novembre 2012

paron-2-1.jpg


Yonne Républicaine du 26 novembre 2012

gadine-cifa-1.jpg

Yonne Républicaine du 19 juin 2012

19-juin-gurgy.jpg

 

affiche-spectacle-c-est-moi-gadine.jpg

 

 

 

 

C'est moi Gadine : spectacle de mémoire écrit et interprété par Barbara Moreau.



Seule en scène, la comédienne Barbara Moreau fait danser les mots avec délicatesse, humour et émotion dans cette atmosphère du temps passé, de sa jeunesse... Celle des vacances à Couloutre, dans la Nièvre, au tournant des années 70, dont elle profitait auprès de son pépé aux bacchantes de grognard avec sa chemise à carreaux, sa p'tite piquette et sa télé noir et blanc.

Un récit plein de charme où le monde rural est décrit arc-bouté entre le temps des us et coutumes ancestraux et celui du tracteur et de sa modernité.

Le grand père, vieux râleur, personnage haut en couleurs, qui nous semble familier et qui laisse le souvenir d'un grand père drôle et plein de tendresse.






Pour tout renseignement, contactez l'artiste : 06 10 70 00 25 ou remplissez la fiche contact

 

 

 

 


 

 

 

 

Yonne Républicaine du 7 décembre 2011

yrep-brienon-2011.jpg

 

Le 4 décembre au Théâtre Perché de Brienon

le-4-decembre-au-theatre-perche-de-brienon.jpg

 

Spectacle à la maison, dimanche 20 novembre

spectacle-a-la-maison.jpg

 

Gadine à Gigny, samedi 29 octobre

gadine-a-gigny.jpg

 

 

Diges 1 septembre 2011. Club Marie Noël

 

 

Comice agricole de MONTARGIS. Photos jm Thibault

 

 

 

 


Eclaireur du gâtinais (45)
du 25 août 2011
Fin de tournée dans le Loiret . Comice agricole de MONTARGIS

 

 

 

photos d'un spectacle à Lormes (58)
Photos PH® Fabien Caron.
Merci à Mamie Pétille

 

 

17 juillet 2011. Spectacle à Châtillon-sur-Loire

 


 

 

 

 

9 juillet 2011. Spectacle à Sens, sur la place du marché

gadine-a-sens.jpg

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


1 juillet 2011. Spectacle à Amilly (45). Musée de la Pailleterie

(photos JM Thibault de l'Eclaireur du Gâtinais)

 


 

 


 

26 juin 2011. Spectacle à Sancerre, sur la nouvelle place

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 


 

 

 

 


5 mai 2011. Spectacle au Saint-Patrick, café de pays à Bleury
"Menu de la ferme" sous l'oeil content de pépé. Grandes tablées et décor rustique. Saveurs retrouvées...

 

 

Avril 2011. Spectacle à la bibliothèque d'Appoigny
(photos Liliane Privé)

Dédicace Appoigny.

Emotion.


Dis donc pépé, j'ai à te causer. Prof de français ! Ca vous pose ! Et dire que j'avais un boulot en or !

Journal du Centre. Tu étais allé à l'école jusqu'à 9 ans. Bisou.

Confidences. J'allais au lycée toute fière.

Le film de pépé.

Le Mignon et La Gadine. Mignon enferme un poulet dans le cabanon.

Mignon, sa casquette sur la tête, et lui, hilatre !

Soupirs. Ta chemise à carreaux.

 

 


Février 2011. Couverture de Mamie Pétille



Magazine à télécharger gratuitement : http://www.mamie-petille.fr/index.php. S'abonner, c'est encore mieux. Les photos sont magnifiques.
Mille mercis à Virginie Rony, Rédactrice-en-chef de Mamie Pétille.

Hé hé !

 

Lien "Tournée - Nièvre : été 2010"


 

7 décembre 2010. Yonne Républicaine

 

 

Monéteau : 27 octobre 2010

 


 

 

Montréal : 5 septembre 2010

 

 

31 AOUT 2010 BLENEAU

 

 

MILLE CLUB DES BRICHERES (30 avril 2010 (photos André Lekhal, correspondant Yonne Républicaine)

 

 

Avec Jean-Claude Blin,

président de l'association des Brichères

 


 

Journal du Centre du 23 AVRIL 2010.

 

La Fermeté (58), le 24 avril 2010

 

Le Public de La Fermeté (58)

 

C'est moi Gadine à La Fermeté (58)

 

"Voilà longtemps que tu n'y es plus

dans ta chemise à carreaux mon pépé !"

C'est moi Gadine à La Fermeté (58) Chemise

 

 

 


 

 

 

 

 

 

 

C'est vrai que ça ne marche pas trop mes trucs. Tenez... mon dernier spectacle...

Je passais aux Abattoirs d'Avallon.

 

Il est vrai que ça ne donne pas envie...

Eh bien... Je ne sais pas qui a été abattu ce soir là, mais ça pourrait bien être moi !

 

Et je dirais même qu'à présent ce lieu n'évoque plus seulement des souvenirs de vaches égorgées, mais aussi, depuis mon passage, l'image d'une vachette qui fait un show devant des chaises vides.

 

 

 

Pas tout à fait vides.. Trois spectateurs quand même ! Trois, dont ma mère et un de ses amis ! C'est vrai. J'en ai la preuve : sur toutes les photos qu'on m'a faites, on voit les trois têtes et les chaises vides ! Bien que floue, cette photo est tellement représentative...

Pas de film. Le pote qui devait venir filmer s'est décommandé en début d'après midi.

« Tu te seras toujours entraînée » m'a dit ma mère !

Tant qu'on a une maman qui vient assister à vos bides et qui vous ramasse en cas de gamelle, tout va bien...

Tant qu'on est en vie, tout va bien !

La veille au soir, en allant répéter, mon bras malade s'est mis à tressauter de peur lorsque j'ai doublé un camion.

Ne pas raconter ça à ma mère, je vous en prie. Elle va rétrospectivement s'inquiéter.

Il pleuvait des cordes et mes pneus, les quatre, étaient à changer. J'ai pris l'autoroute car « plus sûr » paraît-il quand on ne voit pas bien sur les côtés, surtout de nuit. Au moins, c'est toujours tout droit.

Je me suis arrêtée sur une aire, pestant contre le monde entier qui s'en fichait de me voir trembler sur la route.

J'ai repris le volant et je me suis collée derrière un camion jusqu'à Avallon.

C'est toujours pareil : au démarrage, je ne vois que le maillot jaune à l'horizon ! Fi de la côte, de la pluie, du ridicule. A mi parcours, le maillot semble déjà moins net mais je continue.

Au retour, je prends la route et je me fais flasher à Champs sur Yonne.

Bref, j'ai encore perdu de l'argent.

Mais j'ai ma mère qui me prend par le bras et qui m'emmène au restaurant.

(Décembre 2009)

 

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

"Rendez-vous pour un show post mortem"


Pour un show...car ce n'est pas triste.

Fin d'un monde, celui de mon grand-père, métayer à Couloutre, dans la Nièvre, disparu en 1989. Perdues les parties de coinchée, sur la toile cirée. Vidées les bouteilles de piquette étoilées. Envolées les casquettes à carreaux. Si loin mes vénérables culs terreux. Mais ce n'est pas triste.

Disparu le vieux taiseux, sacrément rouspéteur et sacrément insupportable. Derrière moi le temps de Mignon, le temps de Gadine, les deux petites filles de pépé. Mais ce n'est pas triste. Bonjour le temps de la maladie, la mienne. A moi le temps de l'injustice, le temps de la dégringolade sociale. Bonjour le temps de la rage.

Mais ce n'est pas triste : je vous jure que ce n'est pas triste.

Ce n'est pas triste, car voici pépé revenu. Il mesure trois mètres. Il est en bois. Son créateur : François Barbot, sculpteur icaunais. Côté pile, l'air franchement pas marrant de pépé. Côté face, ses yeux malins et tendres. Enfin, les mots pour le décrire, pour le comprendre. Ils ont poussé sur le papier, et les voilà qui s'envolent sur scène, comme des papillons légers et libres. « Bye bye l'Education Nationale ! Même si je tremble, même si..., même si..., j'escalade le mont de vos oubliettes. A la console de lumières, François m'attend. » ricane mon handicap.

On pleurera un peu et on rira beaucoup. Reviendra Gadine qui s'expliquera avec son grand-père, qui le comprendra enfin, ce viel « engueuleur » de filles. Bonjour ma dignité retrouvée. Que chacun, dans la salle, en avale un morceau.


Adieu tristesse.

 

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

PHOTOS des premiers SPECTACLES

"Comme décor, des diapos, avec des images qui défilent : tes champs, tes chevaux, tes vaches, le clocher, ton cimetière,ta mairie, ta maison, des coquelicots, autant de clichés de la douce France qui ont la vie dure, comme la tienne."

 

 

 

"Mon pépé, je reprends ta main froide et glacée."

 

"Je m'ai attrapé un truc qu'on pourrait appeler syndrome d'écriture..."

 

 

"Je te ressuscite mais tu me ressuscites aussi."

-------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

C'est moi Gadine à La Closerie, le 15 août 09

Première représentation de Gadine. Une soixantaine de spectateurs.


C'est moi Gadine. Salle des fêtes de St André en Morvan, le 12 septembre 09

 

Pépé attend Gadine

---------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------

 

 

 


Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site